Valeur ajouté, collaboration et innovation

Les trois défis auxquels les entreprises doivent désormais faire face

Certaines entreprises éprouvent toujours des réticences à s’engager dans la transformation numérique. Malgré tout, la digitalisation leur offre l’opportunité de bénéficier des nouvelles technologies qui représentent d’importants leviers de compétitivité et de croissance. Il est vrai que la transformation digitale oblige les entreprises à s’adapter, à faire évoluer leur business model, à modifier leurs processus métiers, etc. La numérisation implique trois changements majeurs dans le mode de fonctionnement des sociétés : la mise en avant de la valeur ajoutée, la collaboration et l’innovation. Comment doivent-elles s’adapter à celles nouvelles contraintes ?

 

Comment mettre en place le travail collaboratif ?

La digitalisation favorisant le travail collaboratif, il est essentiel que les entreprises prennent le temps nécessaire pour identifier les points qui doivent être améliorés au sein personnel. En effet les différents services ne fonctionnent plus désormais selon le modèle par silo qui visait à les cloisonner.

L’utilisation d’outils et de plateformes collaboratifs permet à plusieurs salariés de travailler en même temps sur un même projet. Pour que l’usage de ceux-ci soit efficace, il est essentiel que les entreprises accordent une plus grande autonomie aux employés.

L’innovation pour une meilleure croissance et compétitivité

Les nouvelles technologies doivent être exploitées de manière à ce que les entreprises augmentent leur productivité tout en étant plus efficientes. L’innovation, à l’aide d’outils spécifiques, permet d’automatiser de nombreuses tâches et par conséquent de gagner en productivité mais également de générer des gains supplémentaires.

L’introduction de la technologie implique aux entreprises de repenser leur business model. Les métiers sont eux aussi impactés par la digitalisation, ils doivent donc évoluer et s’adapter.

 

Se concentrer sur la valeur ajoutée

Pour se focaliser sur la valeur ajoutée, les entreprises se doivent de réaliser un benchmark en interne dans l’optique d’identifier les tâches chronophages dont la valeur ajoutée est faible pour les automatiser.

Il convient également de procéder à une analyse qui permette de mettre en avant la valeur de chaque collaborateur. Cette pratique nécessite de définir des indicateurs clés de performance. Chaque service de l’entreprise doit également démontrer la contribution qu’il apporte à la croissance de l’entreprise.

Les entreprises en adoptant la transformation numérique sont confrontées à de nombreux défis à relever.

 

Written By
More from Olivier Lane

Les applications mobiles améliorent la réputation de l’entreprise

Évoluant le réseau de communication actuelle, les applications mobiles tiennent actuellement un...
Read More