Découvrir et reconnaître les types de manager

Dans le futur, vous envisagez d’évoluer professionnellement vers le un poste de management ? Pour ne pas vous perdre dans vos premiers pas dans l’exercice de cette fonction, vous devrez connaître les types de managers existants et leurs caractéristiques respectifs.

Le Manager directif, la rigueur comme maître-mot

La direction de son équipe par ce type de manager se fait d’une manière plus autoritaire. En effet, celui-ci :

  • exige aux membres de son équipe la soumission à ses propres techniques pour l’atteinte des objectifs qui ont été fixés pour celle-ci.
  • À une expertise technique et est un référent dans son domaine et cela lui permet de gagner  le respect des professionnels qu’il dirige. Ainsi, bien que ceux-ci n’aient pas le droit de prendre des initiatives personnelles, ils apprécient le fait que la rigueur de leur supérieur direct leur permet de mieux agir dans des situations d’urgence.
  • Se reconnaissent notamment par sa confiance en soi parfois excessive et son incapacité à écouter les avis des membres de son équipe.

Le Manager participatif, priorité à l’intelligence collective

Bien qu’il ait déjà une vision pour permettre à son équipe d’atteindre ses objectifs, il n’en parle pas réellement sans en avoir consulté les membres. Pour lui en effet, c’est avec l’intelligence collective que l’on peut accomplir des meilleures choses. C’est ainsi un manager qui est à l‘écoute des membres de son équipe et qui connaît même la personnalité de chacun d’entre eux. Sa capacité d’analyse et son charisme lui permettent de tirer profit au maximum des ressources humaines qui sont disponibles. Ce type de manager se reconnaît surtout par son inaptitude à prendre de décisions sans avoir consulté son équipe.

Le manager délégatif, l’autonomie des membres de son équipe comme mot d’ordre

Le rôle du manager délégatif se limite souvent à la transmission des consignes aux membres de son équipe. Ceux-ci disposent donc d’une plus grande autonomie dans l’accomplissement des travaux correspondants. Jouir de cette liberté est souvent à la source d’une plus importante motivation et créativité chez la plupart d’entre eux, mais peut également être à l’origine d’une plus grande inquiétude chez les novices. Ce manager se reconnaît souvent par l’aversion pour toute sollicitation de la part de son équipe après la transmission des consignes. 

Le manager persuasif, un coach avant d’être dirigeant

Ce type de manager est, en quelque sorte, un coach en développement personnel pour les membres de son équipe. Chacun de ses mots et chacune de ses phrases répondent en effet à cet impératif : pousser chaque membre à se dépasser. Comme le manager participatif, le manager persuasif accorde de l’importance à l’implication des membres de son équipe, mais s’y différencie par le fait que c’est souvent à lui que revient la décision finale. L’emploi des formulations positives est l’un de ses plus grands traits caractéristiques.

More from Mathias Liborel

Est-il possible de décrocher un prêt immobilier sans apport auprès de la banque ?

Investir sans apport personnel peut être une idée réticente pour certaines personnes,...
Read More